Ils étaient deux

Ils étaient deux