Entrainements Et Sorties Cyclos

ACCES AUX CIRCUITS ENTRAINEMENTS ET SORTIES CYCLO

COMPTES RENDUS DES ENTRAINEMENTS

 

Nous étions une trentaine au départ. Pendant une dizaine de km. Après la séparation c'est à 12 que nous sommes partis pour un périple de 80 km. Notre périple nous mena jusqu'à Villemurlin par une petite route parcemée de trous. Arrivée à Villemurlin nous avons été accueillis par Madame la maire. C'est grace à Fred Lacou que cette rencontre a pu avoir lieu. la conversion qui c'est engagé nous aparmis de faire plus ample connaissance de cette commune et de ses environs. Après cete pause nous sommes repartis pour finir notre périple.

Belle sortie par un temps ensoleillé et clément. 

périple de 80 km. Notre périple nous mena jusqu'à Villemurlin par une petite route parcemée de trous. Arrivée à Villemurlin nous avons été accueillis par Madame la maire. C'est grace à Fred Lacou que cette rencontre a pu avoir lieu. la conversion qui c'est engagé nous aparmis de faire plus ample connaissance de cette commune et de ses environs. Après cete pause nous sommes repartis pour finir notre périple.

Belle sortie par un temps ensoleillé et clément. 


Sous le houlette de Jean Mi nous partis à 5, Eric à été rejoint entre jouy et ligny et c'est à 6 conformement aux règles sanitaires que nous avons rouléq de concert jusqu'à Chambord. Dabord vent de face temps frais mais avec quelques rayons de soleil. Une vitesse soutenue nous a rachauffée. Petite pause devant le chateau pour une photo puis nouveau départ pour le retour avec cette fois vent favorable. Guillaume toujours devant avec Jean mi comme aucun des deux ne voulait lacher, la Californie à été atteinte à presque 50 km/h.

La sortie fut très sympa mêle si certains ont eu mal aux jambes.

A bientôt pour de nouvelles aventures

Commentaire de la sortie dans le sancerrois du 13 02 2021 par Joël BAUDIN

"Comme l'année dernière, Jean-Michel Chartier m'avais demandé, de trouver un parcours avec des bosses, pour leur premier entraînement hivernal. Dans le Cher, c'est pas les bosses qui manquent et il ne m'a pas été difficile de leur concocter un parcours sympa.

Ce premier entraînement devait initialement avoir lieu le 6 février. Mais faute de mauvais temps, celui-ci a été reporté au samedi 13 février. Le temps était, cette fois-ci ensoleillé mais frisquet (autour de -1°) avec un vent de nord-est.

6 courageux sociétaires de l'ASPTT Orléans ont fait le déplacement à Aubigny sur Nère : Adrian Barragan, Jean-Michel Chartier, Sylvain Gorau, Frédéric Lacou, Eric Méron, Laurent Peloille. Je n'oublie pas Jean-Paul Gambart venu pour piloter la voiture de Jean-Mi.

Le rendez-vous avait étét fixé à Aubigny pour un départ à 13H30 précise car tout le monde devait être rentré au bercail avant 18H00. Tant pis pour les retardataires !!

Le parcours faisait 74,8 km avec 648 m de dénivelé. Moi, j'ouvrais la route avec ma voiture et Jean-Paul suivait le petit groupe avec la voiture de Jean-Mi. A noter que Sylvain qui, suite à son opération, n'a pas retrouvé encore une bonne condition physique, avait souhaité faire seulement une partie du circuit en solo. Nous venions à peine de sortir d'Aubigny, que Jean-Paul reçut un coup de fil d'Alberto Rodriguez qui venait d'arriver. Alberto nous rejoignit en voiture, se gara, se prépara rapidement et enfourcha son vélo. Le groupe comptait maintenant 6 coursiers. 

Les premiers kilomètres ne présentaient pas de difficulté. Idéal pour une mise en jambes. Ensuite les faux plats et les premières bosses plus ou moins dures apparurent. Dans les côtes, c'était chacun pour soi. Certains se tiraient la bourre, tandis que d'autres montaient à leur rythme. Mais au sommet tout le monde se regroupait jusqu'à la côte suivante. Certains avaient le sourire, d'autres un peu moins !

Après une série de montagnes russes, nos amis retrouvèrent le plat pour effectuer les derniers kilomètres, mais malheureusement avec le vent de face. Sylvain qui avait pris quelques raccourcis fut rejoint par le groupe à une dizaine de kilomètres d'Aubigny. Aucun incident n'a été à déplorer. Tout ce beau monde est arrivé un peu avant 16H30 à Aubigny. Nous nous sommes séparés après une petite collation." 

Cordialement.

Joël Baudin